Lors de l’ouverture du débat, j’ai interrogé le Président

Lors de l’ouverture du débat, j’ai interrogé le Président de la SR 21, Pierre Vergès, sur le problème de la tarification minorée pour certaines catégories de la population réunionnaise.

La Réponse qui m’a été faite est la suivante : on irait, dans le cadre de ce projet, vers un titre de tarification unique.

Toutefois, le Président de la SR 21 renvoit aux organismes compétentes la possibilité de prendre en charge une partie du titre de transport afin que les populations les plus modestes puissent utiliser, avec encouragement, le tram-train.

Si je tente de prolonger son idée, cela veut dire que ce sera à l’université et/ou le CROUS d’intervenir pour prendre en charge une partie du titre de transport de l’étudiant, il en va de même pour le Conseil Général envers les “rmistes” etc…

C’est là que nous devons faire des propositions. En ce qui me concerne, en tant qu’étudiant, je suis septique sur le fait que le CROUS et/ou l’Université pourrait aider dans ce financement, car d’une part, ce n’est pas de la compétence première de l’université, peut-être l’aide au transport pourrait faire l’objet d’une commission sociale extraordiaire du CROUS, mais de là à la généraliser, il ne faut pas oublier que le CROUS est une institution déficitaire gérant le logement, la restauration etc…, et d’autres part, il ne convient pas d’oublier que l’université, la Présidence actuellle, préfère mettre 2,7 millions d’euro dans les frais de mission et réceptions au détriment des étudiants.

Pour ma part, je propose que la SR 21 soit aussi le maître d’oeuvre dans les négociations de tarifs avec les organismes universitaires et du CROUS, à charge pour elle d’inviter les représentants étudiants pour aider dans la réflexion. mais force est de constater que la participation de ces organismes ne se fera pas sans l’aide de l’Etat, le CROUS appartenant déjà à l’Etat.